Hostel et Essaye-moi

Deux films qui n’ont rien à voir, mais que j’ai vu ce week-end. Hostel est très bien dans son genre. Assez surprenant, bien foutu, bref, rien à redire. On y passe un bon moment si on aime ce genre de film (ceux qui tâchent). Essaye-moi est aussi un excellent divertissement. Le film dans sa globalité est très drôle, bourré de bonnes idées et empreint d’une douce poésie naïve. J’ai trop aimé.

Dans l’un vous aurez du sexe et de la drogue, dans l’autre de l’humour et de l’amour. Dans l’un vous serrerez les dents, dans l’autre vous rirez des dents (si si, ça se dit). A vous de voir ce dont vous avez envie. Oh, et bien sûr vous pouvez toujours rester chez vous, hein, je ne veux pas vous forcer.

6 réponses sur “Hostel et Essaye-moi”

  1. « (…) Oh, et bien sûr vous pouvez toujours rester chez vous, hein, je ne veux pas vous forcer. (…) »

    oui, ou bien aller voir les deux (surtout qu’en ce moment les places de ciné sont bradées).

  2. Mais… Hostel est un navet lui ! Meme pour 3 euros 50 c’est cher ! J’ai adoré Cabin Fever, mais là !
    Quel film de naze n’empêche… drogue, poitrine, poitrine, poitrine… tite goute de sang, des cris… FIN

  3. Je ne suis pas d’accord, car même si le film reste assez bidon, j’ai trouvé le suspense bien entretenu : on ne sait pas où on va, ce qu’il va se passer, qui va se faire tuer, etc. Et la trame de fond est assez sympa. Cabin Fever je l’ai trouvé bien plus classique et prévisible, et donc moins bien.

  4. « suspense bien entretenu » gnéééé ??????
    mais quel suspense ??? Bon ok, y’a des tits trucs drôles : quand la petite bridée se fait chauffer par chalumot, ou « monsieur coup de reins » je ne sais quoi… mais le film reste bidon n’empêche.
    Cabin Fever est classique, mais reste tout aussi prévisible qu' »Hostel ».
    Sincèrement… tu ne savais pas que le pervers du début serait le tueur d’un des mecs ? Ou que les « cooooquines » de l’hôtel étaient méchantes ?

    Non mais non c’est un navet :(
    M’enfin les goûts et les couleurs…

  5. Pour moi, le suspens ne se résume pas aux rôles des personnages. Je parlais plutôt des situations, de la manière dont c’est amené. Par contre, je l’ai dit, ça reste un film bidon. Faut apprécier le genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *