Résumé de la soirée Bashfr, dernière partie

Comme vous vous en doutiez, c’est moi qui fut injustement éliminé du loup-garou dès le premier tour. Tant pis, tant mieux, je suis un peu deçu mais en profite pour rejoindre Netsabes au bar, fraîchement arrivé. On se félicite mutuellement de jouer à Tetris DS, on mange des bonbons, discute avec d’autres gens (je me souviens avoir croisé aliocha, mon premier fan – ou plutôt, le premier à me l’avoir avoué), Isa nous fait des ballons en forme de… Bites. Qu’on portera sur la tête, évidemment. C’est sympa tout ça, mais l’heure approche et il va malheureusement falloir quitter les lieux.

Les adieux sont déchirants. Certains ne savent pas comment rentrer, d’autres ne savent même pas où dormir. La honte. Je me situe d’ailleurs dans la première catégorie : n’ayant pas de voiture, je ne connais pas la route à prendre pour rentrer chez moi via ce moyen de locomotion, au demeurant fort répandu. Heureusement, djul puis Tommyx nous indiqueront la route, ce qui ne nous empêchera pas, avec Bed (le conducteur), de nous planter à plusieurs reprises.

Il doit être 4h du matin, on est arrivé. Notre seule envie est de dormir.

La soirée est finie, et c’était vraiment pas mal.

10 réponses sur “Résumé de la soirée Bashfr, dernière partie”

  1. Remouk> Nous noterons (Laenna, JCL, Djul et moi, tous dans la Djul-mobile),
    que tes réserves en matière d’excentricités n’étaient pas épuisées, puisque tu nous a gratifié de tes élucubrations, même quand nous aurions pû te croire sagement assis dans la Bed-mobile (véhicule dangereux, s’il en est). Et bien non, il a fallut que tu sorte la tête, que tu lève le poing, comme en pleine charge offensive sur un champ de bataille. A cette heure-ci, la faitgue aidant, la guerre devait plus avoir lieu sous ton crâne que dans les rues.
    Ah, et Bed roule comme un nain.
    Sinon, Laenna à malencontreusement posée le regard sur un type qui pissait tranquillement, là, dans la rue. De quoi lui laisser les meilleures impressions sur Paris. Rahlala, Paris, ses idiots en voiture, ses habitants sans pudeur !

  2. Définitivement, cette soirée était « pas mal » du tout… Enfin, pouvoir mettre des têtes sur ces pseudos farfelus… ^^ Mais je te rassure Remouk, même ceux qui savaient comment rentrer et où dormir ont eu des surprises! ^^

  3. P’tain lagora, on avait dit que ça restait entre nous le coup du gars qui pissait, t’abuses.
    Sinon ouais, remouk, t’étais vraiment a mourir de rire, tes « cheveux » au vent dans paris a 2h30 du mat’. Vraiment pas mal.
    Bed effectivement, tu conduis comme un nain ^^ (s’pas moi qui l’a dit)
    Voili voilou, sympatoche soirée, sinon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *