Bombermad

C’était le nom de notre projet de fin d’année à l’IUT, codé en C (ou plutôt, Turbo C). Et c’était trop bien. Imaginez donc : un clone de Bomberman (d’où le titre), mais au tour par tour ! Le concept vous semble foireux ? C’est normal, d’ailleurs le jeu l’était complètement.

Voici un extrait de notre compte-rendu sur le développement du jeu, au moment où nous parlions de l’éditeur de niveau :

Bien entendu d’autres cas de niveau injouables sont possibles, mais la liste aurait été trop longue, donc irréalisable dans le cadre de notre projet. Sachant que le jeu ne sera en aucun cas commercialisé, on ne va pas se casser le cul pour de la merde pareille.

Ouais, il semblerait qu’on ait écrit une connerie et qu’on ait oublié de l’effacer… Allez hop, terminons par un screenshot (notez les lettres formées par les briques rouges) :

Bombermad

10 réponses sur “Bombermad”

  1. J’avoue que je suis assez fier des graphismes, sachant en plus que j’étais limité à 16 couleurs ! C’était le plus beau de tous les projets. :)

  2. Héhé, moi je l’ai vu tournée le bidule… par rapport à d’autre projet, c’était plutôt mal en faite !

    Avec notre groupe, on avait codé un Pacman en Turbo C… ça n’a pas l’air comme ça, mais c’est pas évident de coder une IA de fantôme qui bouffe pas trop vite le petite boule jaune ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *