Sega, chui plus fort que toi

Je suis tombé sur un article qui listait les 10 jeux vidéo les plus durs du monde entier, et le jeu le plus dur, selon eux, est Contra. Plus précisément Contra Hard Corps, sur Megadrive, aussi appelé Probotector en Europe. Un jeu que j’ai littéralement retourné dans tous les sens : j’ai vu toutes les fins possibles, avec tous les personnages et tout. Ok, j’en ai un petit peu chié à l’époque mais voilà, j’ai quand même battu le jeu le plus dur de l’histoire du jeu vidéo (selon IGN).

Et j’en suis fier !

11 réponses sur “Sega, chui plus fort que toi”

  1. Très bon article, et je dois bien dire que même si je ne me suis pas frotté ? Ghoul n Goblins, j’en ai chié sur Megaman 2 sur NES, et quelques autres. Ah ça, ? l’époque, y’avait pas de double-sauts/air-control, pas plus que de réelle volonté de designer les jeux, d’une façon autre que « arcade » : Vagues successives d’ennemis, ? des endroits stratégiques (avant un saut ardu), respawn immédiat, etc.
    Marrant aussi, le changement de gaphisme pour l’europe, ce qui me fait penser ? un autre très bon article (que je te laisserais le soin de chercher, il doit pas être bien loin), sur la phobie des ninja, ? l’époque des Tortue Ninja (autre jeu ? la difficulté frustrante) qui apporta son lot de maquillage de jaquette de jeu, de changement de terme (« ninja » devenu « hero », pour TMNT), etc.

  2. Les gens qui ont écrit cet article n’ont visiblement jamais joué ? :
    – ikari warriors (NES) sans faire A+B+B+A après être mort
    – magician lord (NEO GEO) sans faire continue toutes les 2 secondes
    – Addams family 2 (SNES)
    – Moon patrol (atari 2600)
    et j’en passe et des pires, c’est tout ce que mon cerveau embrumé ? bien voulu se remémorer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *