Le Velib’ c’est supair

Hier soir, après un petit trajet de métro, j’ai pris un Velib’ pour rejoindre la gare St Lazare et avoir mon train. J’ai donc choppé un vélo et au moment de démarrer, surprise : il n’avait pas de chaine ! Vu que j’avais envie de pédaler ET d’avancer, je l’ai vite remis en place pour en demander un autre, ce que la borne m’a refusé. Après pas mal d’essais, elle a fini par m’accorder cette faveur et j’ai bénéficié du dernier vélo disponible. C’est là que je me suis rendu compte que le pneu arrière était crevé… Pas le temps, pas le choix, je l’ai quand même pris.

Pour finir, une fois arrivé à la gare, le vélo ne voulait pas être rangé, j’ai du forcer comme un malade pour qu’il s’encastre… Bref, le Velib’ c’est vraiment pas ça, je pense sérieusement à me diriger vers autre chose (j’hésite entre Piélib et Hummerlib’).

Enfin bon, j’ai quand même eu mon train et c’est bien le principal.

9 réponses sur “Le Velib’ c’est supair”

  1. Eh ben écoute remouk, on a le même système à Lyon, appelé Vélo’v. Figure-toi quà cause de ces inconvénients, la mairie de Lyon, par le biais de la société JC Decaux, a décidé de se bouger le fion.

    Résultat : des stations mieux mises à jour et correctement approvisionnées, des vélos disponibles dans un état de fonctionnement parfait, des bugs rares et un n° vert toujours dispo. Comme quoi, il suffit d’en parler.

    En plus, le must, c’est de trouver un vélo libre à 3h du mat’, lorsque tous les transports sont indisponibles. Et ça m’est arrivé trèèèèès souvent.

  2. mouai, faudrait surtout aprendre au gens à être respectueux. qui na jamais vu de « connard » au ski glisser sur des gravier avec leur ski, parceque ce ne sont pas les leurs, mais des ski de location….

  3. Ils sont jamais contents ces parisiens. On a eu les mêmes problèmes à Lyon au début et ça s’est grandement amélioré avec le temps. Y a des cons qui cassent les vélos et y en aura toujours, mais le circuit de réparation et de réapprovisionnement des vélos se fait avec le temps. Ne désespère pas, chez nous marche nickel maintenant.

  4. C’est vrai que de fait, le parisien (et français, après tout…) est un gros râleur ! Qui plus est, les végétariens sont les pires… Mais cela ne nous regarde pas ^^

    Vélib je m’en sers à l’occaz, et pour le moment, pas de grosses surprise ! Des choses ne sont pas encore au point, mais c’est le but, pour savoir a quel niveau des process ils doivent améliorer la chose !

  5. Moi lorsque je suis allé à la techno parade (non j’aime pas la tecktonik [je sais pas comment ça s’écrit xD], c’était pour faire une IRL), on est passé devant des Velib’ (à la sortie de Châtelet, pour les habitués).
    Y’en avait aucun qui était en état normal.
    Càd soient ils avaient une roue défoncée, voir une autre partie du « vélo », soit ils étaient pas dans les bornes.

    Et vive la marche à pieds, c’est bon pour le coeur (ou pas).
    J’aime bien l’Hummerlibre… =p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *