6 réponses sur “La tête dans une radio”

  1. « C’est tout benef’ pour eux », c’est justement ce qui me gêne. Je trouve ça vraiment moche de faire payer les gens qui veulent participer, sachant qu’ils n’auront aucun droit sur leur taff, et qu’il n’y a rien à gagner.

  2. Tu parles du premier lien là. En effet, c’est un peu salaud de se faire faire une sorte de mix par des fans sans contre-partie.

    En revanche, vendre son album en ligne au bon vouloir du prix par l’auditeur, sans passer par un major, c’est pas mal.

  3. J’ai vu un reportage cette semaine sur Amazon et le télétravail qui me fait fort penser à ce cas-ci.
    C’est un procédé de plus en plus courant : employer les gens gratuitement ou pour des sommes dérisoires (genre 1 centime ou rien du tout) en leur insufflant l’idée que c’est pour eux un loisir, un plaisir et profiter soi-même des revenus de ce service.

    Article du Monde ici :
    http://www.monde-diplomatique.fr/2006/08/LAZULY/13745

    Dans l’absolu on pourrait se dire que la personne qui entre dans le jeu le fait à ses dépends et tant pis pour elle, mais ici on profite vraiment du fait qu’on est fan. C’est de l’exploitation.
    (Et en plus faut payer les morceaux!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *