Le tambour d’un temps lourd

On dirait que même le carrelage sue.

Une pensée sur “Le tambour d’un temps lourd”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *