Pierre qui roule n’amasse pas…

MAUS.

Je viens enfin de lire ce monument de la bande dessinée. La claque. Ça parle de la seconde guerre mondiale, du point de vue d’un juif polonais qui a survécu. On a connu plus cool comme circonstances. Je crois qu’il n’y a rien à dire à part que c’est une lecture indispensable, à la fois pour le côté historique de la chose, mais aussi pour l’ingéniosité du récit, de la mise en page, de la manière dont s’est dessiné…

On sait tous ce qui s’est passé, mais le voir de l’intérieur, c’est autre chose. A lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *