Mar 28, 2016 - 0 Comments - Blog -

Ronald Freegan

Freegan Pony est une cantine freegan participative. Vu que moi-même je ne connaissais pas du tout avant d’y aller, je vais vous expliquer un peu ce que ça veut dire. Et non ce n’est pas seulement réservé aux hippies. :D

freegan-pony-2

Dans freegan, il y a free, donc vous avez tout compris : il s’agit de récupérer (gratuitement) des produits sur le point d’être gaspillés. En l’occurrence, ce sont des invendus du marché de Rungis. Ensuite, il y a le gan de vegan : donc aucun produit de provenance animale.

Cantine, vous devriez savoir ce que ça veut dire. :D Et c’est participatif : on peut se pointer en tant que bénévole et aider à la conception des plats, sous la direction d’un chef (même qu’on repart avec un panier de produits frais).

Dernière chose : c’est associatif, tout le monde est bénévole, la participation est basée sur le prix libre. Pour compléter la partie « informations », Freegan Pony est actuellement en résidence (lire : dans un squat) à Porte de la Villette. Donc pour résumer on a un repas vegan, préparé avec des produits qui allaient être jetés, par un chef et son équipe de bénévoles. Le rêve.

freegan-pony-1

Et alors, comment qu’est-ce que ça donne et que c’était-il bon ? :) Non parce que les intentions, c’est louable, mais il faut que derrière le résultat soit sympa, sinon ça n’a aucun intérêt. Personne n’a envie de manger du caca parce que ça évite le gaspillage… Si ?

Heureusement pour nous, le menu du jour est plutôt alléchant :

  • En entrée : une salade fruits/légumes. Fraîche et tonique.
  • En plat : lentilles avec un gros bout de navet et les épices qui vont bien.
  • En dessert : pomme rôtie avec du gâteau au chocolat, chantilly et crème banane.
  • Bonus : le bar propose du vin, de la bière et autres jus de fruits (tarif fixe par contre).

Comme vous pouvez le constater, c’était assez travaillé et original. Et c’était très bon. Les portions étaient bien dosées (ce sera peut-être juste pour les grosses faims), les assaisonnements équilibrés, rien à redire. L’ambiance était assez chouette et chaleureuse (mes photos ne rendent pas bien du tout…), y a plein de tables, canapés partout et chacun s’installe où il veut. Y a quelques jeux de société pour ceux qui veulent (et même pour ceux qui veulent pas, alors tant pis pour eux).

JE VALIDE. Et je vous conseille d’y faire un tour. L’idée est chouette, utile, et tout au long de la chaîne les gens se font plaisir. À savoir que ce n’est pas ouvert tous les jours (en général du vendredi au lundi), sans réservation (80 couverts par soir). Suivez la page Facebook pour vous pointer le bon jour, et venez dès l’heure d’ouverture !

Petit bémol : l’attente des plats est longue, environ 1h entre chaque assiette. La cantine ouvre à 19h30, on est sorti du dessert après 22h30. Rien de grave mais faut le savoir ! Aussi, c’est un squat, donc pas de chauffage, et la lumière est tamisée. ;)

Si vous connaissez d’autres initiatives de ce genre, n’hésitez pas à m’en parler, ça m’intéresse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *