Avr 07, 2016 - 0 Comments - Blog -

Mon chat me laisse

C’était déjà la cinquième sixième saison, déjà le dernier épisode, déjà en train d’attendre la suite… Je parle de Shameless, la version américaine d’une série, à l’origine anglaise, que j’aurais du mal à décrire en quelques mots.

La force de cette série, c’est mélanger très brillamment l’humour complètement décalé, trash et over-the-top (et pour le coup ça peut aller vraiment très loin, faut accepter ce côté « impossible »), avec des passages dramatiques vraiment forts et réalistes. Cette saison réussi à garder cette alchimie si particulière.

Alors on peut regretter le manque de consistance de certaines intrigues (celle de Frank comme souvent), mais elles s’entrecroisent si bien les unes aux autres que ce n’est pas gênant. Les personnages, déjà très bien définis, continuent leur parcours et c’est un vrai plaisir de les voir évoluer. On s’y attache, on les aime, on les déteste, ou les deux à la fois, c’est très humain.

À mon goût c’est encore une réussite, y a eu des hauts et des bas au fil des saisons mais c’est toujours vraiment sympa à suivre. J’espère que ça va continuer encore, tant que ça ne tire pas sur la corde et que c’est d’aussi bonne qualité !

JE VALIDE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *