Paname à pas peur

Vous savez sûrement ce qu’est l’affaire des panama papers, sinon, en gros, disons qu’une masse incroyable de documents dévoilant des comptes offshores (et donc de fraude fiscale) s’est retrouvée sur l’internet. Comme par hasard, un certain nombre de personnalités du showbiz et de la politique internationale devraient s’y trouver. Les banques aussi seraient impliquées. Je parle au conditionnel car l’analyse prend du temps, le volume de données est véritablement énorme et donc les infos tombent au compte-goutte.

Évidemment ce n’est que la partie immergée de l’iceberg, Panama n’est qu’une goutte dans l’océan des paradis fiscaux, et si ça fait plaisir de voir le petit monde des ultra riches courir en rond les bras en l’air, on se doute bien que ça ne va pas changer grand-chose… Sauf en Islande.

Encore une fois, ce pays nous donne une bonne leçon. En moins de 48h après la découverte des documents et la preuve de l’implication du premier ministre (malgré des circonstances atténuantes), les gens sont descendus dans la rue, et il a démissionné.

Bim.

Normal vous me direz, mais si jamais une de nos chères personnalités politiques bien françaises était révélée par ces documents, combien de temps avant que quelque chose ne se passe ? À mon avis ça tend vers l’infini. :D Certains ont été pris la main dans le sac, dans des affaires bien plus douteuses, et ils ont continué à exercer leur fonction. Ils pourraient même se présenter aux prochaines élections présidentielles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *