Mai 05, 2016 - 0 Comments - Blog -

Relation Sheep

Cet article est écrit par Guillaume Ghrenassia, que vous pouvez retrouver sur son blog et sur twitter.com, cependant vous ne le trouverez dans aucune quote sur DTC, vu qu’on les lui a toutes refusées. Si vous désirez, vous aussi, écrire sur reblog, c’est possible !

Relation Cheap raconte la rencontre entre Davy Mourier et Elosterv, tous les deux derrière leurs écrans sur leur service de messagerie instantanée. Au fur et à mesure des échanges Davy essaie de pécho Elosterv. Et comme le dit si bien la jeune fille qui ils partagent le même métier, « tu t’es dit que c’était plus facile de niquer dans le même milieu ».

Au sein de cet échange de drague par internet, qui rappellera des souvenirs à tous les lecteurs de DTC, comme on peut le voir dans de nombreuses quotes, on a le droit à des historiettes dessinées des 2 auteurs.

Si la partie drague est très drôle, crue et bourré d’humour graveleux, les séquences intermédiaires sont parfois pas drôles du tout voire carrément tristes comme le cas de « Amore » par Davy. Mais cela apporte une touche intéressante à l’ensemble pour ne pas installer de monotonie à la BD.

On retrouve aussi de vrais questionnements dans l’ouvrage avec par exemple cette question d’Elosterv : « Imagine tu meurs noyé en faisant un cuni à une femme fontaine », franchement on se l’est tous posée cette question non ? Non ? Bon okay j’ai rien dit…

Cet humour si particulier permet à nos deux protagonistes de raconter leurs galères pour se voir éditer « tu comprends maintenant : les refus d’éditeurs etc. ». Mais ce sont vraiment les histoires d’amour qui jouent une grande part dans cet ouvrage, sous plusieurs styles et tons. On a le droit à différentes facettes de l’amour selon le point de vue de chaque auteur.

A la fin (spoil ?), nos deux protagonistes vont finir par se rencontrer ce qui donnera une situation assez cocasse entre le virtuel et le réel. Et c’est à la suite de cette rencontre que les deux se disent que ça ferait une super BD, en tout cas c’est ce qui est raconté dedans.

Relation Cheap est un peu un ovni de la BD tout comme le sont ses auteurs, véritablement atypiques. Avec Davy qu’on ne présente plus, et Elosterv qui a été publiée chez Fluide Glacial entre autres, je vous laisse imaginer l’explosion d’humour trash et sexuel que l’on peut trouver dans la BD.

Pour résumer, c’est assez spécial, mais j’ai beaucoup aimé ! Dans cet article j’ai collé les 4 premières planches de l’ouvrage pour vous donner une meilleure idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *