Juin 07, 2016 - 2 Comments - Blog -

Crashed et la grande tournée internationale – CHAPITRE 3

Troisième et dernière date de cette longue et éprouvante tournée aux 4 coins de la planète : Nantes. La route se passe bien, on arrive pile à l’heure définie devant la devanture… Fermée. On se gare au plus proche et on attend quelques minutes. Les gérants David et Gaëlle ouvrent rapidement et on décharge immédiatement le matériel sous un début de pluie, en espérant ne pas se prendre une grosse averse.

Le Funny Jack est un lieu super cool : bar rock avec billard, baby-foot, jeux de société, mais aussi une vraie salle de concert avec tout l’équipement qu’il faut, son et lumière. David s’occupe de la table de mixage et maîtrise son matériel, ça fait plaisir !

crashed-funnyjack

Après les balances on a le droit à un bon repas, on se détend en jouant au billard puis arrive le moment d’envoyer du rock dans les oreilles. Entre temps, le bar s’est rempli de la famille / des copains qui sont venus nous voir, des habitués qui profitent de la plupart des concerts, et des fans de SOON, le groupe avec qui on partage l’affiche.

Je ne compte pas les gens mais je crois en distinguer plusieurs dizaines dans la salle, à nous écouter, certains qu’on a jamais vu se collent bien devant et affichent de grands sourires. Mes petits neveux qui adorent écouter Crashed en CD, sont super réceptifs, ça écoute avec attention. On a la grosse patate, on se fait des petites blagues (pas si drôles en y repensant mais sur le moment on s’est bien marré), on ne joue pas trop mal, le son est cool… On s’éclate ! Il fait quand même ultra beaucoup très chaud, quand arrive la fin du set on n’en peut plus et on remercie David et Gaëlle d’avoir mis à notre disposition une glacière remplie de bières sur la scène. :D

On sort de scène en sueur, lessivés, mais content d’avoir tout donné sur ce dernier show. Une certaine Élodie nous a dessiné en direct, dans le noir :

crashed-funnyjack2

On continue de se rafraîchir à coup de bière jusqu’à avoir la tête qui tourne, pendant que SOON enchaîne et continue de faire monter la température. À un moment je n’en peux plus de la chaleur donc je sors prendre l’air, c’est l’occasion de discuter avec nos nouveaux fans d’autres gens qui trainent dehors, très sympa par ailleurs. On arrive à refourguer une poignée de CD le long de la soirée.

Le concert est terminé, ça continue de chanter en acoustique dans un coin du bar, on fait un peu les cons, on accepte avec plaisir un dernier shot offert par la maison, puis on récolte la cagnotte des entrées : 7,50€. C’était « prix libre », on espérait quoi ? :D On range le matos et on va dormir chez mon frère qui n’habite pas trop loin. Sur la route on dépose Élodie-qui-nous-a-dessiné, sauf qu’une fois presque arrivés à notre destination elle nous contacte sur le Facebook du groupe, car elle a oublié son sac dans notre van. Heureusement pour elle que notre Guiguy est un homme connecté en permanence ! Bref, on arrive super tard et on s’écroule assez vite dans un sommeil profond.

Je suis réveillé vers 8h ou 9h par mes neveux, on joue tranquillement pendant la mâtinée, des copains du coin passent, on prend un bon petit dej et on décolle assez vite, vers midi, pour ne pas se taper trop de bouchons à Paris.

Le retour se passe sous la pluie, on arrive plus tard que prévu et c’est assez galère de déposer le matos par-ci par-là. Damien doit ensuite aller ramener le van en banlieue avant de rentrer chez lui. C’est toujours un peu reloud et ça casse violemment l’allégresse du dernier concert, mais bon, faut bien revenir à la réalité un jour les enfants.

À bientôt pour l’épilogue.

2 Responses to Crashed et la grande tournée internationale – CHAPITRE 3

  1. Slaelia

    C’est marrant comme le mot van peut être connoté, « elle avait oublié son sac dans le van » : http://i958.photobucket.com/albums/ae68/Wrighty28/Pedo_Bear_Want_some_candy_by_Blink1972.jpg

    Ce devait être une expérience incroyable, bonne continuation avec ce groupe pour lequel j’espère que le destin et le nom n’auront aucun rapport.

    8 Juin 2016 - Reply
    • remouk

      Ahah oui, on faisait peur avec notre van. :)

      Sinon plus sérieusement, c’est VRAIMENT une expérience incroyable, la moindre date d’ailleurs, mais je sais pas si c’est bien retranscrit par écrit…

      8 Juin 2016 - Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *