Juin 17, 2016 - 3 Comments - Blog -

Double jeu

Hier j’ai eu l’occasion de tester Gobb’it, petit jeu de société dans la veine d’un Jungle Speed. Si vous aimez l’un vous aimerez l’autre, dans le cas contraire vous pouvez passer votre chemin. Cela dit ça change suffisamment, les règles proposent quelques originalités (il faut soit taper sur son propre tas, celui d’un autre, au milieu, ou même deux tas en même temps…) et les cartes sont lisibles, c’est bien foutu. Bref, de quoi faire travailler les réflexes et aiguiser votre rapidité d’analyse. Je suis mauvais dans ce genre, mais JE VALIDE quand même ce bon petit jeu apéro. On s’éclate bien les mains.

Ce n’est pas tout, j’ai pu jouer à Codenames. Grand fan de Pyramide (Patrice et Pépita <3) ou de Mot de passe, il s’agit de faire deviner des mots en en donnant d’autres, donc sur le papier ça me plaît ! La mécanique fonctionne plutôt bien et là aussi, c’est assez différent des autres jeux du genre (Linq…) pour avoir un intérêt. Évidemment faut aimer le style et jouer avec des gens qui ont un minimum de logique dans le cerveau (ceci n’est pas une attaque personnelle envers qui que ce soit – toute ressemblance avec une situation réelle et vécue serait totalement fortuite). Bref là aussi ça tourne bien, c’est du jeu apéritif assez léger où l’on rigole bien, JE VALIDE sans hésiter.

Merci à SpiralPad pour ces découvertes !

3 Responses to Double jeu

  1. SpiralPad

    Tu as oublié de préciser que lors d’une partie de Gobb’it, on peut facilement combler un manque criant de réflexe par un écrasage des mains des adversaires, les handicapant ainsi largement pour la suite du jeu. Pratique donc. Je suppose d’ailleurs que tu as écrit ce texte avec ta seule main gauche non ?

    Et pour Codenames, clairement on n’avait pas le niveau ni la totale liberté de pensée cosmique (etc. etc.) que peuvent avoir les anciennes élèves de prépa littéraire. C’est ballot.

    17 Juin 2016 - Reply
    • remouk

      Je confirme tous les points soulevés dans ton commentaire !

      17 Juin 2016 - Reply
    • Slather

      Subtilité et violence, Bergson & Berserk, ces jeux oxymoriques semblent décidément dévoiler chez chacun l’inattendu du dépassement de soi.

      Merci à Spiral.

      23 Juin 2016 - Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *