Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde

Dragon Quest. Un nom mythique pour une licence finalement méconnue. Surtout pour quelqu’un comme moi, pas grand fan de RPG… Mais il m’arrive de tester tout de même certains jeux histoire de ne pas mourir bête. Ce fut le cas de Dragon Quest IX sur DS, que j’ai lâché après environ 70h d’amusement… Je ne l’ai pas fini, mais je l’ai adoré.

C’était ma seule expérience sur cette série jusqu’à ce Dragon Quest VII, remake 3DS de l’épisode Playstation. A l’annonce j’ai regardé vite fait le jeu original et je n’étais pas très emballé. C’est moche, et même si le jeu a une bonne réputation, il y a pas mal de défauts (longueurs, difficulté mal dosée, jeu trop long, objets trop bien cachés…). Puis d’autres infos sont arrivées, petit à petit ça a fini par me rappeler mes souvenirs de DQIX, alors quand on m’a proposé de tester le jeu j’ai dit : BANCO.

Non en fait j’ai pas dit BANCO. Mais vous avez compris l’idée.

Me voilà donc en possession de Dragon Quest VII et à peine le jeu démarre, que j’aime déjà. Techniquement et artistiquement, c’est superbe (Akira Toriyama <3), en particulier le design des monstres et leurs animations. On note quelques légers ralentissements mais jamais rien de gênant. Niveau sonore c’est propre, il y a de superbes mélodies même si au bout d’un moment certaines musiques reviennent un peu trop souvent. C’est dommage. Pour le reste c’est un sans-faute :

  • Un gameplay ultra efficace et intéressant, remis au goût du jour sur certains points, et qui s’enrichit intelligemment au fur et à mesure de notre progression (équipements, système de vocations qu’on peut ensuite combiner, etc.)
  • Un scénario très prenant, découpé en plein de petits morceaux (comme DQIX !) ce qui est vraiment adapté à la console portable
  • Des personnages super attachants. Des histoires mignonnes, épiques, tristes (voire sombres)…
  • Une difficulté très bien dosée (pas besoin de farmer)
  • Un sentiment d’aventure incroyable <3
3ds_dragonquest7_gabo
Bonjour, je suis un personnage ultra attachant avec une histoire poignante.

Franchement, difficile de lâcher la console ; j’en suis à une bonne trentaine d’heures et j’en veux encore. Bien sûr il y a quelques défauts. En dehors de ce que j’ai cité plus haut, le vrai point négatif selon moi, c’est que parfois, pour faire avancer la situation, on va devoir parler à certaines personnes sans savoir qui, se rendre à tel endroit sans savoir où. Il est possible d’être aidé en parlant avec ses personnages mais l’indication peut manquer de clarté et dans ces cas-là c’est frustrant. Aussi, ça reste un remake : à des moments on sent que c’est du bricolage, y a des trucs mal faits, tout simplement. :D Si ça peut déranger certains, personnellement je trouve que ça lui ajoute un certain charme… Désuet.

Non voilà c’est vraiment pour pinailler, faut pas chier dans la soupe : c’est un très bon jeu. JE VALIDE. A moins de ne pas aimer les RPG, je vous le conseille très, très, très fortement.

One thought on “Dragon Quest VII : La Quête des vestiges du monde

  1. Je me rappel avoir découvert cette licence grâce au jeu Dragon Quest Monster Joker sur DS. J’avais adoré le concept et même recommencé le jeu pour le compléter réellement (car certains monstres n’étaient plus disponibles après, avec l’évolution de l’histoire).
    J’ai donc ensuite joué au 9, et j’avais adoré ce système de « donjons » \o/

    Une bonne licence, qui remplacerai les FF je pense, malgré le fait que je n’y ai jamais joué à ceux-ci ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *