Fév 08, 2017 - 7 Comments - Blog -

Choco latte

Un truc vraiment chiant sous Windows (parmi d’autres), c’est qu’en 2017 il n’y a toujours pas de gestionnaire intégré pour l’installation et la mise à jour automatique des logiciels… Certains softs intègrent un système d’auto-update, mais chacun à sa manière, c’est plus ou moins pratique, bref, c’est tout caca. On parle quand même de l’OS PC grand public le plus utilisé au monde, et le pire c’est que ça existe depuis des lustres chez les pingouins, que tous les smartphones/tablettes proposent cela, et que même les ordinateurs à la pomme disposent depuis plusieurs années d’un store.

Ah oui non pardon, il y a le Windows Store AHAHAHAHAHahahahah…

:'(

Pour les jeux, heureusement, les clients comme Steam ou Battle.net s’occupent de tout. Dommage qu’on doive jongler entre ces différentes plate-formes selon le jeu auquel on veut jouer (et ajouter nos amis à chaque fois)… Microsoft a vraiment loupé quelque chose car intégrer tout ça au système, unifier la chose, aurait été apprécié par à peu près tout le monde et ils se seraient fait des couilles en or massif serties de diamants bruts de la taille d’une pastèque montagnes d’argent.

Tout ça pour vous dire que pour les logiciels, par contre, j’utilise depuis quelques mois Chocolatey et ça fait plutôt bien l’affaire ! En gros c’est apt-get pour Windows. En une commande on installe/désinstalle un soft, en une commande on met TOUT à jour, et voilà.

Attention ce n’est pas parfait : les paquets étant gérés par « qui le veut » (et souvent, c’est pas le développeur car il a autre chose à faire), il peut y avoir quelques retards dans les MAJ, voire des petits couacs (corrigés au rythme de chaque mainteneur). Aussi, certains programmes manquent bizarrement à l’appel. Mais bon ça marche quand même très très bien, ça enlève une sacrée épine du pied, JE VALIDE encore et toujours.

7 Responses to Choco latte

  1. GPCU

    Une alternative possible pour les applications les plus courantes :
    https://patchmypc.net/

    Je m’en sers assez régulièrement. Cela met à jour les logiciels de sa base de données en prenant soin de désactiver les logiciels publicitaires / toolbars…

    8 Fév 2017 - Reply
    • remouk

      Je connaissais pas, merci ! Dans le même genre il y a aussi Ninite Updater.

      Ces solutions ne sont pas communautaires donc il y a beaucoup moins de logiciels, mais ça devrait déjà répondre à pas mal de besoins, avec une interface graphique, ça devrait suffire à pas mal de gens. ;)

      8 Fév 2017 - Reply
  2. saymonz

    Bah, oui, il y a le Windows Store, hahahaha, mais s’il est si nul c’est juste parce que les éditeurs ne jouent pas le jeu. Il permet de publier des applications windows « classiques » depuis un petit moment si je ne m’abuse…

    8 Fév 2017 - Reply
    • remouk

      Difficile pour les éditeurs de « jouer le jeu » quand on leur demande de réécrire complètement leur logiciel pour (et uniquement pour) Windows, faire de l’UWP avec les limites que ça impose. Car non, on ne peut pas publier d’application Windows « classique » (Win32 quoi). :( Ou alors c’est seulement réservé à certains ?

      Et ce n’est pas le seul problème, ayant un compte développeur je peux te dire qu’il manque énormément d’options, que certaines manips simples n’étant toujours pas implémentées et automatisées, on doit passer par le service client (avec les délais que ça implique et parfois des refus/fermetures incompréhensibles), non vraiment c’est une horreur.

      C’est n’est pas du snobisme de la part des développeurs/éditeurs, y a qu’à voir, ils sont ravis de se faire entuber par Apple (qui est ultra restrictif) par exemple. Mais le Windows Store actuel ne peut pas être pris comme un sérieux effort de la part de Microsoft. Il est beaucoup trop limité et extrêmement mal foutu. Et encore là je ne parle que de l’enrobage, pas de la maintenance du catalogue (appelée aussi « la fête au n’importe quoi »).

      J’en suis le premier déçu. :(

      8 Fév 2017 - Reply
      • remouk

        Après vérification, ils ont bel et bien affirmé en 2015 que ça y est, on pouvait déployer des applis Win32 « classiques » dans le Store. Sauf que dans les faits, c’est seulement en septembre 2016 qu’ils ont publié l’outil Desktop App Converter, c’est lui qui, comme son nom l’indique, permet de convertir une appli Win32 en UWP.

        Depuis la mise à dispo de l’outil, Evernote a sauté le pas, et… C’est tout. Le process ne semble pas être simple et garanti.

        Après comme je disais il y a plein d’autres soucis à régler, le chemin à parcourir reste super long… Mais on peut être content, on a un pas dans la bonne direction ! :)

        8 Fév 2017 - Reply
  3. saymonz

    J’avoue ne pas connaître du tout les aventures auxquelles peuvent être confrontés les dév sur Windows, si c’est aussi terrible que tu le dis ça explique bien des choses !

    D’après https://docs.microsoft.com/fr-fr/windows/uwp/porting/desktop-to-uwp-root il existe plusieurs manières de publier du win32 sur le Store, après je ne suis pas développeur et une bonne partie de tout ça me passe au dessus de la tête, je me demande aussi si les applications en question ne sont pas sandboxées ce qui rendrait le processus inutile pour tout utilitaire ayant besoin d’un accès complet au système.

    En tout cas Gears of War 4 est diffusé par le Store, donc même pour un « gros » jeu c’est possible même si pas forcément facile (je n’oublie pas que c’est développé par MS ce qui doit aider pas mal).

    Sinon, Chocolatey est un outil « bâtard » qui ne centralise pas le dépôt des logiciels et ne standardise pas leur installation, contrairement au Store ou à un gestionnaire de paquet Linux. C’est un « apt-get pour Windows » que pour l’utilisation simple en ligne de commande, en coulisse il se contente de télécharger les installeurs originaux et de les exécuter de la manière voulue par le créateur du paquet, on se rapproche du fonctionnement de l’AUR d’Archlinux, le dépôt ne contenant qu’une recette suivie par le gestionnaire et pas de paquet à proprement parler… sauf pour les clients payants qui bénéficient d’un CDN maison.

    Du coup, je trouve l’outil trop « barbu » pour le grand public et pas assez abouti pour les barbus… Je veux dire, et c’est mon point de vue bien sûr, que quitte à subir encore l’absence de standards dans la manière d’installer une application pour Windows, je préfère être confronté directement aux installateurs et pouvoir y faire mes choix, pas rajouter une surcouche dont je ne suis pas sûr du fonctionnement en l’absence de standardisation complète.

    9 Fév 2017 - Reply
    • remouk

      Oui tu as raison (et j’ai fait un gros raccourci en parlant d’apt-get). Pour ma part étant moustachu (pas barbu mais pas imberbe non plus) je trouve que c’est une solution tout de même agréable, faute de mieux évidemment… :(

      9 Fév 2017 - Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *