Résumé de la soirée Bashfr, seconde partie

Je m’approche d’eux et leur demande : « Il est où le troisième Hanson ? ». Tomath et DaFred me répondent un truc du genre « Pfff, on s’y attendait ». Zut, flûte, déception. On discute alors tous ensemble, lorsque l’on voit un gars coiffé d’un chapeau blanc rentrer Chez Wat et ressortir aussitôt : ce n’est pas encore l’heure. Certains diront que c’est Exaton qui est venu poser une bombe, d’autre que c’est quelqu’un qui n’est pas venu pour la soirée Bashfr.

A ce moment, gnomii nous appelle : il arrive. On se dirige donc vers l’hôpital pour le rejoindre et nous tombons, sans nous faire mal, sur Planetary. On se moque un peu de sa coiffure et on retourne devant Chez Wat car gnomii est finalement passé par un autre chemin. Le bar est ouvert, nous y entrons et faisons connaissance avec Paill1, le fameux type au chapeau blanc. D’autres inscrits arrivent, on commence à s’installer pour une partie de Time’s Up!, qui mettra du temps à démarrer. Une équipe se démarquera particulièrement en écrasant les autres d’une force incroyable. Leur intelligence et leur déduction dépasse l’entendement. Mais… Qui est-ce ?

To be continued.

Résumé de la soirée Bashfr, première partie

Samedi 29 avril 2006, 12h02. Je viens de me réveiller. A cette heure, je devrais déjà être chez Ainulindalë pour manger avec d’autres OP du chan #bashfr. J’appelle pour prévenir, et j’apprends qu’ils viennent tout juste de se réveiller, eux aussi. Ca tombe bien. J’ouvre les volets, le soleil me fait un clin d’oeil, ça devrait être une belle journée.

Tranquillement, je me prépare avant d’aller chercher 6 Kg de bananes, pleins de chips et des cacahuètes, puis je rejoins les autres vers 14h30 (soit 2h30 de retard, ce qui me semble tout à fait raisonnable) pour un super repas avec des poivrons et des pâtes. Après avoir bien mangé, on part Chez Wat avec plus d’une heure d’avance, de manière à se poser dans le parc qui se situe en face et récolter les arrivants au fur et à mesure.

Cette excellente idée était stupide puisque nous étions les seuls en avance. Cela dit, ça nous a permis de trouver cette idée de « Pause » que l’on fera de temps en temps au cours de la soirée. Pause engagement, pause hymne, pause bisous, pause lacets, et pause Tetris. A noter qu’à 17h12 exactement, FlupKe tente de me déchausser avec son pied.

L’heure approche, les silouhettes de deux frères Hanson aussi. Mais… Qui est-ce ?

To be continued.

Nintendo Wii

Tel est le nom officiel de la Revolution. Ca tue ! Et dire que la majorité des gens trouvent ça ridicule… Pff. Bon, je n’ajouterai rien.

(Parce que je n’ai rien à ajouter, surtout)

Le point commun des différences

Autre constatation mais sur La banane cette fois-ci : les gens se trompent tout le temps entre « Quel est la différence… » et « Quel est le point commun… » ! Ce qui est cocasse tout de même, c’est que ces deux expressions sont exactement le contraire l’une de l’autre.

Et en plus, ça m’oblige à corriger.

BashFR, simple constatation

J’ai remarqué un fait étrange sur BashFR. Lorsque je viens de valider des quotes, et que je passe vérifier s’il n’y a eu aucun problème, certaines personnes ont déjà eu le temps de voter sur ces nouvelles quotes. Bizarrement, dans une majorité des cas, les votes sont négatifs.

Ce qui est marrant, c’est qu’en toute logique, les personnes ayant le plus de chance de voter en premier sont ceux qui fréquentent le plus le site. C’est à dire des gens appréciant BashFR. Vous suivez mon raisonnement ninja ?

Ne trouvez-vous pas cocasse que les personnes appréciant le plus le site trouvent la majorité des quotes mauvaises ?

Les lapins sont nos amis

Les lapins, on trouve ça génial quand c’est mignon et que ça fait des calins. Mais parfois, c’est encore mieux. Une vraie leçon de vie :

Comme vous le voyez, les lapins ont un shiii naturellement développé qui pourrait vous rendre jaloux, jeunes apprentis ninja. Ne vous laissez pas abattre pour autant. Au boulot !